Une équipe polonaise a remporté chez les dames les CrossCup Relays, traditionnelle épreuve d'ouverture de l'EasyKit CrossCup ce dimanche au Blaarmeersen de Gand. Le CABW, avec Imana Truyers, a pris la deuxième place. Chez les hommes, Kimeli a frappé fort d'entrée de jeu avec son équipe de Halle.

Si les autres manches de l'EasyKit CrossCup se disputent de manière individuelle, l'épreuve gantoise est courue en équipes de trois. L'équipe polonaise, dont la dernière relayeuse était Katharina Rutkowska, s'est imposée de manière autoritaire.

Le CABW a pris la deuxième place. L'équipe brabançonne était composée de la Britannique Stephanie Barnes, d'Imana Truyers et de Vanessa Scaunet. Truyers et Scaunet prennent donc la tête du général, alors que Barnes n'entre pas en compte pour le classement général.

Herentals, avec Sofie Van Accom comme dernière relayeuse, a complété le podium. Van Accom est l'une des favorites pour la victoire finale, surtout en l'absence de Carton.

Cette dernière a préféré prolonger sa période de repos et postposer sa rentrée en campagne hivernale, en principe, à la première manche individuelle du challenge, le 5 nombre à Mol. Essenbeek-Halle, avec Lisa Rooms, a pris la quatrième place.

KIMELI FRAPPE D'ENTREE DE JEU

Chez les hommes, l'équipe de Halle (OEH), avec Isaac Kimeli comme dernier relayeur, a remporté la première manche de l'EasyKit CrossCup, les CrossCup Relays, dimanche, à Gand. Tenant du titre et champion d'Europe espoirs, Isaac Kimeli prend ainsi d'emblée la tête du général. L'équipe B de Halle s'est classée troisième.

Thomas De Bock a lancé Halle en troisième position. Quand Simon Debognies a cédé le relais à Isaac Kimeli, l'avance en tête était déjà importante. Le champion de Belgique a certes souffert un moment en raison d'une chute, mais la victoire n'a pas été mise en danger.

Auteur d'une belle remontée, Soufiane Bouchikhi a permis au RFC Liège de prendre la deuxième place. La deuxième équipe de Halle a terminé à une surprenante troisième place. Le dernier relayeur Robin Hendrix a réussi le meilleur temps parmi les coureurs terminant la course.

Racing Gent, avec Bashir Abdi, a longtemps pensé monter sur la troisième marche du podium, mais une perte du relais dans le dernier virage a ruiné tout espoir de médaille. Il a dû se contenter de la quatrième place. Le CABW, avec Jeroen D'hoedt, est cinquième.