Il a manqué 5 secondes à Michael Matthews pour remporter le BinckBank Tour mais cela n'a pas affecté l'humeur de l'Australien de Team Sunweb, déjà très heureux d'avoir remporté la dernière étape à Grammont après une année difficile.

"Nous étions venus au BinckBank Tour pour remporter des étapes au sprint avec Max Walscheid tandis que Soren Kragh Andersen et moi visions le classement final", explique Matthews. "Ce matin, nous étions encore très bien classés tous les deux. Nous avons tout fait pour bousculer Matej Mohoric mais il était particulièrement costaud. A la fin, Soren a sacrifié ses chances pour me permettre de gagner l'étape. Dommage qu'il me manque cinq secondes pour la victoire finale mais nous avons fait tout ce que nous pouvions et je ne vois pas où nous aurions pu prendre ces cinq secondes au cours des derniers jours."

La saison n'avait guère souri à Matthews jusqu'ici. "Je sors d'une période très difficile avec des chutes et des maladies. J'ai montré aujourd'hui que j'étais encore capable de gagner une course et ça fait plaisir car j'ai beaucoup travaillé pour cela. C'est une grande victoire dans une belle course. J'espère que les spectateurs et téléspectateurs se sont amusés autant que moi cette semaine."