Tim Wellens a remporté la 5e étape du BinckBank Tour à Houffalie devant Tom Dumoulin. Stuyven complète le podium à 20 secondes. Tom Dumoulin dépossède Lars Boom de son maillot de leader du BinckBank Tour avec 4 secondes d'avance sur Tim Wellens.

L'étape reine de 203,7 kilomètres entre Riemst et Houffalize présentait 10 ascensions, et non des moindres. Le champion du monde du chrono Tony Martin initiait la première échappée de la journée. L'Allemand de la formation Katusha emmenait cinq coureurs dans son sillage: Tao Geoghegan Hart (Team Sky), Dylan Van Baarle (Cannondale), Rory Sutherland (Movistar), Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale) et Pieter Weening (Roompot - Nederlandse Loterij).

Les six hommes de tête allaient creuser une avance maximale de 5:30 dans des conditions climatiques difficiles. L'échappée prenait fin lors du pemier passage sur la ligne d'arrivée à Houffalize, alors qu'un peloton décimé - avec Philippe Gilbert en difficulté - entamait l'ascension du mur de Saint-Roch. Le champion de Belgique Oliver Naesen était le premier favori à se découvrir, mais il était rapidement repris par Tim Wellens à l'entame du Kilomètre en Or. Le coureur de la Lotto-Soudal en profitait pour glaner au passage 9 secondes de bonification.  

Sur le point de contrer Wellens, double vainqueur de l'épreuve, Peter Sagan devait remiser ses ambitions à la suite d'une crevaison. Le champion du monde perdait de précieuses secondes avant que sa voiture ne lui vienne en aide. Malgré un beau baroud d'honneur, il n'allait plus être en mesure de recoller à l'avant de la course.  

Wellens en revanche se voyait accompagné de Tom Dumoulin en tête de course. Derrière, un groupe de cinq hommes emmené par Greg Van Avermaet également composé de Jasper Stuyven, Tiesj Benoot, Oliver Naesen et du Danois Michael Valgren Andersense, se rapprochait à sept secondes du duo de tête avant de se faire à nouveau distancer.

Si bien que Wellens devançait facilement Dumoulin au sprint, lequel Dumoulin se contentait manifestement de déposséder Lars Boom de son maillot de leader. Le sprint pour la troisième place était réglé par Stuyven à 20 secondes.  

Au classement général, Dumoulin possède désormais 4 secondes d'avance sur Wellens à la veille de la dernière étape à Grammont.