Zico Waeytens a enlevé la dernière étape du Baloise Belgium Tour, décrochant sa première victoire chez les pros. Le coureur de la formation Giant-Alpecin a connu un printemps difficile, mais n'a jamais douté. "Quand la course est difficile, je réponds toujours présent".

Waeytens n'a que 24 ans et dispose encore d'une belle marge de progression. Une première victoire chez les "grands" ne pouvait que lui faire plaisir. "Je suis bien entendu satisfait de ce succès chez les pros. Elle ne pouvait plus m'échapper: j'avais déjà obtenu une série de deuxième et troisième places", expliquait-il. Ce ne fut pas une décision facile à prendre de reprendre le départ ce dimanche après l'annulation de la quatrième étape. "J'ai roulé avec Stig Broeckx en pensée. Mais le Belgium Baloise Tour est une belle organisation et ne doit pas être victime des problèmes avec les motards".

Le printemps fut difficile pour Waeytens, parce qu'il fut projeté leader suite à l'incident survenu en début de saison à John Degenkolb notamment. "J'attendais en effet plus de mon printemps. Cela n'a pas bien été à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, j'ai chuté deux fois au Tour des Flandres... Mais j'ai toujours senti la confiance de l'équipe. C'est pourquoi j'ai récemment resigné pour deux ans".

Le fait que Waeytens se soit imposé dans un sprint en côte à Tongeren n'est pas un hasard. "J'avais déjà remarqué chez les jeunes qu'un sprint en montée me convenait. Lorsque la course est difficile, je réponds toujours présent". Fin juin aux Lacs de l'Eau d'Heure, l'arrivée du Championnat de Belgique sera également jugée en côte. "De plus, avec Bert De Backer, j'ai un coureur qui peut bien m'emmener dans ce genre d'arrivée. Mais je dois encore d'abord bien passer le Dauphiné Libéré. Place ensuite peut-être au Tour de France".

DEVENYNS: 'SPORTIVEMENT SATISFAIT'

En s'adjugeant la victoire finale, Dries Devenyns a remporté sa troisième victoire de la sasion. "Sportivement, je suis satisfait", a expliqué le leader IAM Cycling. "J'ai connu une belle semaine, même si cette victoire restera toujours entâchée par les incidents de samedi".