Zico Waeytens a remporté une dernière étape animée du Baloise Belgium Tour, dont l'arrivée était jugée à Tongeren. Le coureur de l'équipe Giant-Alpecin a devancé au sprint Daniel McLay et Timothy Dupont. Dries Devenyns remporte l'épreuve.

Les coureurs se sont élancés à 11h20 depuis Tremelo. Le premier tour local de 12 km était alors neutralisé. Après une entame assez calme, la course débutait réellement au premier passage pavés de la journée à Borgloon sous l'impulsion des équipes Etixx-Quick Step et Topsport Vlaanderen-Baloise ainsi que d'un Wout Van Aert avec des fourmis dans les jambes. Une échappée comprenant tous les favoris se constituait d'ailleurs, sans pouvoir s'inscrire dans la durée.

LA PLUIE S'INVITE, ETIXX-QUICK STEP OFFENSIF

Une échappée se dessinait finalement à l'entame des trois boucles locales à Tongeren. Alors que la pluie s'abattait sur le peloton, Etixx-Quick Step prenait les choses en main. Guillaume Van Keirsbulck allumait une première mèche, rejoint ensuite par Tony Martin et Iljo KeisseBoy Van Poppel (Trek-Segafredo), Ruslan Tleubayev (Astana), Angel Vicioso (Katusha), Jimmy Janssens (Team 3M), Christophe Prémont (Veranda's Willems), Toon Aerts (Telenet-Fidea), Jonas Ahlstrand (Cofidis) et Sébastien Delfosse (Wallonie-Bruxelles) les suivaient.

Dans un final mouvementé, Keisse et Delfosse prolongeaient l'aventure en tête. Mais le peloton opérait la jonction à 15 km de l'arrivée sous l'impulsion de la formation Veranda's Willems. Van Aert, Sylvain Chavanel, Tom Jelte Slagter et Frederik Backaert tentaient encore leurs chances dans les derniers kilomètres, mais ne pouvaient éviter un sprint à l'arrivée. Zico Waeytens s'y montrait alors le plus véloce pour devancer Daniel McLay et Timothy Dupont.

DEVENYNS VAINQUEUR FINAL

Le maillot rouge de leader Dries Devenyns fut attaqué à plusieurs reprises dans cette dernière étape. Mais le leader de l'équipe IAM Cycling n'a pas flanché. Après La Marseillaise et la troisième étape de ce Baloise Belgium Tour, il remporte également son Tour national. Baptiste Planckaert est lui le vainqueur final du classement Baloise des points, le classement Primus de la combativité revenant à Amaury Capiot.